La Queurie

Au Moyen âge, la cuisine est faite sur un feu vif et on apporte un soin extrême à la cuisson, on rôtit, on grille, on mijote, on frit, on sait cuire au four ou au bain-marie.

 

L’originalité de la cuisson médiévale, c’est qu’elle est double et parfois triple en fonction de la nature des aliments. Par exemple les chapons sont flambés avant d’être rôtis alors que les poussins sont flambés après leur cuisson, de même le lapin est d’abord “parbouli” c’est à dire ébouillanté avant d’être revenu alors que le lièvre en civet est grillé puis “surfri”.